7 décembre 2020 - 12 janvier 2021 - 11 février 2021
 
Dans le cadre de la nouvelle politique de santé mentale en Belgique, la participation et l'implication des enfants et des adolescents, et de leur entourage, sont centrales. Sur base de l'avis du Conseil Supérieur de la Santé (2019), un projet pilote a été lancé pour renforcer la participation effective à plusieurs niveaux :

  • micro (usager)
  • méso (organisation et réseau)
  • macro (politique).

Le SPF Santé avait initialement planifié un kick-off le 29 mai 2020 assorti d’un programme visant à répondre aux besoins du secteur. Afin de lutter contre la propagation du virus Covid19 et de respecter les mesures qui en découlent, nous avons pris l’initiative d’organiser trois webinaires.
La parole des enfants et des adolescents sera au centre de cette journée. Des intervenants nationaux et internationaux introduiront, d'une part, un cadre permettant de préciser le concept, et d'autre part, des pratiques innovantes seront présentées pour débuter, concrètement, des actions dans ce sens. Les webinaires s'adressent à toute personne qui souhaite œuvrer à la participation des enfants, des adolescents et de leur entourage.
 

 

Livestream :

Webinaire 1: lundi 7 décembre 2020 (10-12h30)
La participation des enfants, des adolescents et de leur entourage aux soins en santé mentale : quel fonctionnement en pratique? (Yvonne Anderson et Hannah Sharp) – a déjà eu lieu
 
Webinaire 2: mardi 12 janvier 2021 (10-12h30)
La participation des enfants, des adolescents et de leur entourage aux soins en santé mentale. Des principes essentiels dans un contexte pratique (Sarah Bal et Samantha Werthen) – a déjà eu lieu

 

Webinaire 3: jeudi 11 février 2021 (10-12h30)
La participation des enfants, des adolescents et de leur entourage aux soins en santé mentale : comment l’aborder en tant que professionnel, équipe ou politique ?
 

  •  Pour l'inscription au webinaire 3 : jeudi 11 février 2021, 10-12h30

La participation des enfants, des adolescents et de leur entourage aux soins en santé mentale :
Comment y parvenir en tant que professionnel, équipe ou autorité politique ? Un changement de culture, un état d’esprit.
 
 
Lecture 1 : Ellen Van Vooren (Kenniscentrum Kinderrechten – KeKi)
 
Le droit des enfants et des jeunes à participer aux soins ou à la politique est légalement décrit dans l'article 12 de la Convention relative aux droits de l'enfant. D’un point de vue strictement sociétal, les droits des enfants s’articulent dans le cadre des relations interpersonnelles et en fonction de la manière dont nous considérons les uns les autres. Cette interprétation des droits de l'enfant se reflète dans nos attitudes, nos valeurs, notre comportement, notre culture, nos croyances, etc. Les droits et la participation des enfants sont inextricablement liés à notre approche des enfants et des jeunes. La façon, dont nous, prestataires de soins, équipes ou autorités politiques, considérons les enfants et les jeunes, influence donc l’élaboration des politiques, les systèmes politiques ou les "structures". Dans notre recherche de la méthode que nous pouvons utiliser pour implémenter les droits de l'enfant, la dimension sociale des droits de l'enfant reste malheureusement souvent imperceptible. C'est précisément à ce niveau que nous sommes confrontés à une impasse. Une réflexion approfondie est nécessaire pour comprendre pourquoi. De cette manière, des hypothèses relatives aux enfants et aux jeunes pourront être envisagées plus librement. En tant que professionnel ou décideur politique, vous pourrez mieux évaluer votre propre position, la comprendre et l'adapter si nécessaire. Au cours de cette lecture, vous en apprendrez davantage sur votre image de l’enfant et les relations de pouvoir qui peuvent influencer le travail participatif. De plus, vous bénéficierez d’outils pour stimuler cette réflexion essentielle sur le sujet au niveau des équipes et des politiques.
 
Ellen Van Vooren est coordinatrice au Kenniscentum Kinderrechten (KeKi). Elle  travaille sur les thèmes de la participation, de l'éducation aux droits de l'enfant, de la mixité et de l’insertion ainsi que du bien-être, de la santé, de la durabilité et de l'environnement. De plus, elle supervise les professionnels des droits de l'enfant via l'autoréflexion et la co-création.
 
Lecture 2 : dr. Ann d’Alcantara
 
Dr. Ann D'Alcantara parle de sa recherche relative à un travail participatif au sein de la clinique, en se basant sur ses propres expériences dans le domaine de la psychiatrie de l'enfant et de l’adolescence. Par l’utilisation d'exemples concrets, elle brosse le tableau d'une nouvelle pratique fondée sur un dialogue horizontal et sur des processus de prise de décision auxquels participent les enfants, les adolescents, leur entourage, et les prestataires de soins. Elle plaide en faveur d’une politique participative.
 
Dr. Ann d'Alcantara est professeur émérite de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'UCL St Luc. Sa fonction de psychiatre pour enfants et adolescents et de psychanalyste lui confère une certaine expérience dans les domaines de l'éducation, la prévention, la formation des professionnels, la psychothérapie, la supervision, les techniques de groupe et de théâtre, la santé publique, les soins ambulatoires et la psychiatrie hospitalière. Elle est co-organisatrice de journées d'étude nationales et internationales, de symposiums et de congrès.
 
Inscription
Inscription à ce webinaire via ce lien.
L'inscription est obligatoire, la participation est gratuite.
La traduction simultanée (français - néerlandais) sera assurée.
 
Public cible

  • Toute personne  active dans les soins en santé mentale qui souhaite œuvrer à la participation des enfants, des adolescents et de leur entourage
  • Policy makers

 
Pour de plus amples informations sur le projet pilote
samanthawerthen.participation@gmail.com ou 0499 144 994
sarahbal.participation@gmail.com ou 0475 412 301