Sur cette page, vous trouvez des informations au sujet des professions paramédicales.

Les professions paramédicales font partie des professions des soins de santé reconnues en Belgique. Cela signifie qu'elles sont autorisées à accomplir des actes relevant du domaine des soins de santé. 

Pour chaque profession, il y a une liste bien précise des actes que le praticien est autorisé à accomplir et des conditions auxquelles il peut les réaliser.  

Les praticiens du domaine paramédical accomplissent des actes liés au diagnostic ou au traitement d'un patient, mais ne posent pas eux-mêmes de diagnostic médical. En général, ils interviennent sur prescription médicale et/ou sous la supervision d'un médecin, d'un pharmacien ou d'un dentiste. 

Pour chaque profession paramédicale, la formation minimale à suivre pour pouvoir exercer la profession est bien définie. Tous les praticiens du domaine paramédical sont tenus de suivre des formations continues afin d'entretenir et de mettre à jour leurs connaissances et compétences professionnelles. 

Vous trouverez ci-dessous des questions fréquemment posées :

  • Quelles sont les professions paramédicales qui existent en Belgique?

La liste des professions paramédicales définit les professions paramédicales par la pratique de certaines techniques. À partir de là, on a fixé les titres professionnels:

Top

  • Où trouver la liste des personnes autorisées à exercer une profession paramédicale ?

Vous pouvez consulter la liste des détenteurs d’un visa leur permettant d’exercer (une partie d’) une profession paramédicale.
Seules les professions paramédicales pour lesquelles la procédure d’agrément a déjà été entamée figurent dans cette liste.

Les personnes marquées d’un astérisque (*) sont celles qui bénéficient d’une dérogation. Elles ont un visa limité qui ne leur permet d’accomplir que l’une ou plusieurs prestations et/ou actes relevant de la profession paramédicale. Pour savoir de quelles prestations ou actes il s’agit, renseignez-vous auprès du praticien concerné.

Top

  • Quelle différence entre ‘visa’, ‘agrément’ et ‘dérogation’?

Le visa est une attestation prouvant que vous êtes autorisé(e) à exercer la profession (ou une partie de celle-ci). Il s’agit d’une autorisation à pratiquer (‘licence to practice’). Elle est indispensable pour pouvoir travailler.

L’agrément est une attestation prouvant que vous êtes autorisé(e) à porter un titre professionnel. Pour obtenir cet agrément, vous devez posséder les qualifications et compétences requises et en faire la demande

Quant à la dérogation, qui est un avantage accordé en vertu de droits acquis, il s’agit d’une attestation prouvant que vous êtes autorisé(e) à accomplir certaines prestations/actes bien définis relevant d’une profession paramédicale, et ce dans les mêmes conditions que le praticien de la profession paramédicale. Si, pendant une certaine période avant la publication de la liste des actes d’une profession paramédicale déterminée, vous avez réalisé des actes et/ou prestations relevant de cette profession paramédicale, vous pouvez demander à continuer à les accomplir sans avoir d’agrément. Si vous bénéficiez d'une dérogation, vous ne pouvez  pas porter le titre professionnel.

Top

  • Comment recevoir son visa ?

Après avoir reçu un agrément ou une dérogation de l'une des Communautés, vous recevrez automatiquement votre visa du SPF Santé publique. Vous n'avez donc pas de démarches à entreprendre vers nous : c'est la Communauté concernée qui assure le suivi de votre dossier.

Vous avez désormais accès à votre visa sur notre portail de téléchargement dès qu’il vous a été attribué. Vous pouvez alors le télécharger à tout moment avec votre carte d’identité électronique (eID) ou l’application « Itsme ».

Si vous avez obtenu votre diplôme à l’étranger, vous devez par contre demander un visa pour pouvoir travailler en Belgique. Vous devez alors suivre cette procédure.

Top

  • Comment demander un agrément ou une dérogation ?

Les Communautés octroient les agréments et les dérogations: :

Top

  • Les paramédicaux sont-ils obligés de suivre une formation continue ?

Tous les professionnels paramédicaux sont tenus de suivre une formation continue afin de tenir leurs connaissances et compétences professionnelles à jour, et de maintenir un exercice de la profession d'un niveau de qualité optimal. Cette obligation de formation continue est précisée dans l’arrêté royal relatif à la profession en question. La formation continue peut consister aussi bien en des études personnelles qu’en la participation à des activités de formation. Pour certaines professions, le nombre minimum d'heures de formation continue par an est déterminé. Pour d'autres, il ne l’est pas encore.

Cette obligation de formation continue n'est pas plus détaillée dans la loi, c'est-à-dire qu'il n'est pas déterminé exactement quelles activités sont admissibles, ni qui est autorisé à organiser les activités, etc.  Il est de la responsabilité personnelle de chaque praticien paramédical de suivre une formation continue qui lui permet de maintenir et d'améliorer la qualité de sa propre pratique professionnelle.

Actuellement, il n'y a pas de contrôle du suivi ou non d’une formation continue. Cela changera en 2021, comme le stipule la loi du 22 avril 2019 relative à la pratique de qualité dans les soins de santé. A partir de 1er juillet 2021, tous les professionnels de santé devront conserver un portfolio, contenant les données nécessaires pour démontrer qu'ils disposent des compétences et de l'expérience nécessaires pour exercer leur profession (y compris les données sur la formation continue). Le portfolio sera contrôlé par la Commission fédérale de contrôle de la pratique des soins de santé.

Top

  • Quels sont les organes d'avis qui s'occupent des professions paramédicales ?​

Au sein du SPF Santé publique, deux organes d’avis conseillent la Ministre sur l’exercice des professions paramédicales : le Conseil  fédéral des professions paramédicales et la Commission technique des professions paramédicales

Sur leur site web, vous trouverez les différents avis concernant les professions paramédicales.

Top

  • Où pouvez-vous trouver les statistiques concernant les praticiens des professions paramédicales en Belgique ?

Dans les Statistiques annuelles 2018 vous trouverez les chiffres les plus récents relatifs au nombre global de de praticiens du domaine paramédical.

Vous trouverez plus d’informations à propos de la collecte, de l’analyse et du traitement des données relatives au nombre de praticiens des professions des soins de santé en consultant la page "statistiques et planning". 

Top

  • Quelles sont les règles déontologiques applicables aux professions paramédicales ?

Il n’existe pas de code déontologique général pour les professions paramédicales. Pour certaines professions néanmoins, un code a été élaboré sur initiative des associations professionnelles.

Pour le moment, il n’existe pas d’Ordre des professions paramédicales, qui pourrait intervenir dans les questions déontologiques.

Top

  • Que pouvez-vous faire si vous avez une plainte en rapport avec des professionnel de santé ?​

Nous vous encourageons d'abord à essayer de discuter du problème et à mettre les choses à plat avec le praticien concerné. En général, il s’agit d’un malentendu que vous pourrez résoudre simplement en vous parlant. 

Si vous pensez que vos droits en tant que patient n’ont pas été respectés, contactez le service de médiation compétent.

Si vous doutez de l'aptitude physique et psychologique du praticien ou si vous pensez qu’il exerce sa profession de manière illégale, contactez l'inspection fédérale d'hygiène de votre province.

Top

Contact information

Contact center: 02/524 97 97